Le furet

 Le furet est maintenant un animal domestiqué qui fait de nombreux adeptes.
thumbnailCAQWKVKW.jpg

Il n’est ni chien ni chat, par rapport au chien, le furet n’a pas besoin de sorties extérieures mais,  il ne s’éduque pas aussi bien qu’un chien. Par contre il est tout aussi collant et
attaché à son maître, de plus il adore également jouer.

 

Il ressemble encore moins au chat, il est beaucoup moins indépendant, et possède un
caractère plus possessif. C’est un animal qui ne peut sortir à l’extérieur, trop curieux, il s’éloignerait et se perdrait.
thumbnailCAT98QME.jpg

il a un caractère bien trempé et n’est pas craintif.
Il n’est ni chien ni chat

 

Caractéristiques

Le furet est donc un carnivore, de la famille des mustélidés. Le mâle
pèse de 1 à 2kg et la femelle plus légère de 600 à 900g. Il est attachant, joueur, drôle, curieux, vous fera la fête à votre retour, et vous suit partout. Son caractère espiègle séduit
rapidement. Il dort profondément et énormément (jusqu’à 20h. par jour), mais s’adapte sans problème à vos horaires si vous l’y habituez. Il adore dormir dans des hamacs ou se faufiler sous les
couvertures pour sa sieste ou sous les tapis ou encore dans des tubes creux. Il ne peut sauter haut, par contre il effectue des bonds de plus de 1m. de longueur.

thumbnailCASGEV8J.jpg
Education

Si si, il est possible de bien l’éduquer, il reconnaît très vite son nom,
mais têtu comme il peut l’être, il fait parfois semblant de l’avoir oublié. Il est rapidement très propre (si éduqué tout jeune) et va dans une caisse à chat pour satisfaire ses besoins. Il
s’adapte facilement aux autres animaux en règle générale, excepté aux lapins (même ce point est discutable, et si le lapin est la proie du furet prédateur, j’en ai vu qui vivaient harmonieusement
côte-à-côte).

Attention

Il ne peut sortir à l’extérieur sans surveillance, sa curiosité
l’emmènerait trop loin pour qu’il puisse reconnaître le chemin du retour vers la maison et il ne saurait survivre.

Il adore faire des bêtises, mais bien qu’elles prêtent plus souvent à
rire, elles nécessitent une certaine attention lorsque le furet rode dans l’appartement : il faut par exemple prêter beaucoup d’attention à ne pas l’écraser s’il est caché sous un coussin ou un
tapis, ou de ne pas le coincer dans une porte trop vite fermée (n’oubliez pas, il vous suit partout !). Les  » escaliers  » à furet, c’est-à-dire la superposition involontaire d’objets permettant
au furet de grimper sur des cimes dangereuses, sont également à proscrire, et les bibelots ou autres objets néfastes pour lui à mettre hors de sa portée.

Bref, le furet est un vrai animal de compagnie qui d’ailleurs s’ennuiera
vite si vous le négligez…

thumbnailCAP6J0MF.jpg 

Vous voulez en savoir plus ?

http://www.aufuret.ch/

site qui a
servi à cette documentation.


J’ajoute que ce petit rongeur a besoin de son propre espace, une cage avec jouets

thumbnailCAV5A2VD-copie-1.jpg

un hamac il peut se lover pour dormir 

thumbnailCA1TX7CA-copie-1.jpg
Il reste néanmoins un rongeur!! Mais et comme j’ai pu le costaté par une amie qui en avait un et que j’ai gardé à nombeuses reprises, c’est un animal très attachantet coquin!

A bientôt…………(enregistré le 29 janvier 2010)

Publicités

Fin de semaine? Détente méritée!

thumbnailCA4DRBHS.jpg
Nous sommes beaucoup à aimés boire un apéritif avant de manger qui plus est, un samedi soir après une semaine de boulot harassante !

Celon Wiktionnaire : Du latin médiéval aperitivus, issu du latin aperire« ouvrir»,
 du préfixe ab et d’une racine issue de l’indo-européen commun *wer-iō *(« ouvrir »).
Censé donc nous ouvrir l’appétit! (ne dois donc pas se prolonger des heures)….NA..

Voici une recette que j’ai dcouvert au Kenya qui ne demande que peut de temps en plus d’être simple  et ce qui ne
gâche rien, qui est très bonne…..

Versé dans le verre,

1 dose de Vodka ou à défaut de rhum blanc

1 citron pressé

Une coulée de miel liquide

De la glace pilée, remué le tout en laissant la cuillère dans le verre.

 

Avec cela vous servez des cacahouète et ou amandes grillées au miel et SALEES….C’est un régal !

Et l’incotournable qui nous vient de CubathumbnailCAKI31M6.jpg Le Mojito….

Méthode traditionnelle.

Dans un verre haut,
écraser à l’aide d’un pilon 4 quartiers de citron vert et une cuillère à café de sucre roux. Ajouter les feuilles de menthe et écrasez les délicatement avec le pilon pour ne pas les broyer.
Mélanger à la cuillère pour que le sucre ne reste pas au fond du verre.

Ajouter le rhum blanc (Bacardi ou Havana Club) et de la glace concassée.

Allonger avec de l’eau gazeuse.

Décoré avec une fine rondelle de cirton vertet une jolie feuille de menthe fraîche.

J’aime bien accompagné cela avec des carottes, concombres et branches de céleris :

Coupé les légumes en 2 -3 morceaux celon a longueur puis débiter en frites  arrosé de citron et salé.
Oû, id_aperitif_cansi.jpg
des gressins dont vous aurez enroulé seulement l moitié de la longeur de fines tranches de lards ou saumon fumé.
Des petits carrés de fromage à pâte dur salé piqué sur un cure dent avec un grain de raisin ou petite tomates cerises suivant la saison

A consommer avec modération bien sûr!
A bientôt…..(enregistré le 30 janvier 2010)