Apokria, kali Sarakosti

Tout D’abord

 MERCI

de votre fidelite malgre mon absence sur vos blogs!

Non, que je ne veuille plus vous faire de petites visites amicales mais les circonsatnces ne s’y prete pas.

Malgre cela, quelques nouvelles et evenements ici, en Grece.

Le carnaval
imagesici une reproducton de
carnaval du temps de Minos

La semaine de carnaval est étroitement liée en Grèce à la fin de l’hiver et au début du printemps. Le mot « Apokria » (αποκριά) traduit par semaine de carnaval, les grecs désignent de
façon plus large la période de trois semaines précédant du carême (Megali sarakosti – Μεγάλη Σαρακοστή) ,  le célèbre carnaval grec (Triodio – τριώδιο).

Les trois dimanches qui clorent chaque semaine du triodo (carnaval grec) ont pour nom :

  • le dimanche du Débauché (Kyriaki tou Assotou – Κυριακή του Ασώτου)

  • le dimanche d’ Apokréo (Kyriaki tis apokréo – Κυριακή της Απόκρεω) nommé aussi petit Carnaval (mikri
    apokria – μικρή αποκριά) 

  • et le dimanche du Tyrofagou ( mot à mot « mangeur de fromage » – Κυριακή της Τυροφάγου) dit aussi Grand
    Carnaval (Mégali Apokria – Μεγάλη Αποκριά).

Le mot « Apokria » signifie « abstention de viande » et il marque
le début de la semaine de Carnaval, nommé par les grecs, semaine tyrini (τυρινή εβδομάδα) durant laquelle seuls les produits laitiers sont permis dans les repas selon la religion orthodoxe. Ainsi
les chrétiens se préparent au grand jeûne (Sarakosti – Σαρακοστή). Karanavali (Καρναβάλι) , qui provient du latin « carnem levare » (l’abstention de viande) est un synomyme du mot grec
« Apokria ».
Source :
http://www.premiumorange.com/netilios/carnaval/carnaval_index.htm

 
Et en Crete ou

Depuis 1960, le carnaval de Rethymnon rappelle les vieux
jours.
Avec des guitares et des mandolines, les Kantadori (chanteurs) nous ramènent avec leurs mélodies et leurs chansons,au bon vieux temps.
Un trésor dissimulé dans la ville attend d’être découvert par les groupes.
Les groupes déguisés passeront par la Grande Porte et danseront dans les rues du «Petit» et du «Grand» Marché aux rythmes de la fanfare. La parade aboutira à la place des Quatre Témoins où la
danse dure jusqu’au matin. Le couronnement des manifestations carnavalesques se fait avec la grande parade à l’avenue «S. Venizelos» qui aboutira à la place du Soldat Inconnu pour la fête et
l’adieu au carnaval.
Les habitants de Chania aussi bien que les habitants de Héraklion prennent goût au carnaval de Rethymno, puisqu’une gondole vénitienne, voyage dans les départements voisins pour inviter le monde
à participer à la fête. Le «Lundi pur», dans les villages pittoresques de Merona et de Melidonia on voit revivre les coutumes comme l’ «enlèvement de la belle-fille», le «Kadis», le barbouillage,
qui, associés au bon vin et aux sons de la lyre constituent une
expérience

 images 2

Source : http://www.visitgreece.gr/pages.php?pageID=416&langID=4

sur ces quelques lignes je vous souhaite une bonne *Sarakosti* (bon jeune) et de mon cote me desole de l’absence d’accent du clavier………

Retour en Suisse jeudi matin ou j’arriverais en fin de journee avec des images pour la communaute des jolies maisons et quelques photos de mes bambins.

A bientot.

Publicités

6 réflexions sur “Apokria, kali Sarakosti

  1. Bonjour Renée ,
    C’est gentil de nous amener avec toi dans tes voyages .Continue de nous parler de ces traditions ,j’adore .Bon weekend ma belle ,je t’envoie de gros bisous.

    J'aime

    • Oh tres peu sommes toute, si tu va sur lisagrecesur que tu en trouve bien plus.
      Bisous Sherry en pensees

      J'aime

Les commentaires sont fermés.