Vacances à Cuba

 Volet 1.
Havane et Pinar Del Rio
 
 52605
Le but,  traversé Cuba de part en part seul en voiture de location puis, terminer par 1 semaine balnéaire à
Guardalavaca.
 
 030
 
 
Nous avons atterrit à la Havane ou nous sommes resté 3 nuit 4 jours. dans un hôtel au charme désuet
 
031.
 
Au 6ème la salle du petit déjeuner agrémentée de grandes baies ouverte sur les toit qui laisse entrer le
soleil a flots et ou une violoniste nous régales d’envolée lyriques.
 
033
 
Avec notre guide 036et nos bouquins (Lonely planet et routard) découvertes des curiosité les plus importante de la ville
ces monuments037   038 et, ses arrières court d’ou s’échappe des airs de musique qui donne envie de danser, balade en
taxi coco
 
032, dégustation de nos première langoustes cubaine chez l’habitant comme cela se pratique beaucoup.. En effet de nombreuse personnes mettent des chambres à disposition ou font
*table d’hôtes* afin d’arrondir les fins de mois. Pui nous avons pris possession de notre voiture 035 (hihihi) )et somme partis pour notre première étape.
 
 Pinar del Rio capital du cigare.  (source de cette photo : http://www.guije.com/)
 
Dommage que nous n’ayons connu là bas que des pluies battantes qui ont quelques peu perturbé les 2 jours prévu sur
place. La traditionnelle visite d’une grande fabrique de cigare (source image
: http://www.fashioncigar.com/)
 
a eu lieu et quelques balade alentours. Grâce à nos guide (papier) nous avons facilement trouvé ou loger chez
l’habitant mais pas seulement. (source image : http://www.guije.com/)
 
Arrivés à l’entrée de la ville (et ce pour chaque ville ou village), des jeunes garçons attendent le visiteur et
propose de les guider dans le choix d’une chambre ou de trouvé simplement la route ce pour 1 dollar. C’est une coutume bien pratique et qui permet a ces jeune de se faire un peu d’argent. Ils
sont très fiable et leur RDV est toujours parfaitement respectés, ce qui est loin d’être le cas partout.
 
  
(source image de cette photo : www.alovelyworld.com
 
Aucune crainte de circuler la nuit tombée ni de se tromper. L’autoroute reliant toute l’îles est casi déserte et
même des vélos y circulent. Pas rare non plus de prendre des autos stoppeurs car les moyens de transports manquent! On a peur au début, amis l’on se rend vite compte que seul la gentillesse
animes ces gens. (en tout cas lors de notre voyage en 2002)
 
La havane
 
C’est Diego Velázquez de Cuéllar qui fonda une première fois La Havane en 1515. Mais la ville fut déplacée en
1519 quelques kilomètres plus loin. D’abord un point de départ vers d’autres destinations en Amérique et dans la Mer des Caraïbes, La Havane devient vite un port de commerce très important avant
de devenir en 1607 la capitale de l’Empire Espagnol d’Amérique.
La Havane a subi bien des assauts et des meurtrissures au cours de son histoire. La ville était souvent attaquée par les pirates, boucaniers et autres corsaires… elle passa sous le contrôle des
anglais pour être reprise ensuite par les espagnols qui décidèrent de la fortifier.

 
A voir : Palacio Presidencial, Capitolio, Grand Theatre, La Haban Vieja, Couvent Santa
Clara, Catedral San Cristobal, Basilique San Francisco, Castillo de la Real Fuerza,
Malecon entre autres.
Source texte : http://www.americas-fr.com/voyages/villes/la-havane.html ou vous retrouvez tous ces lieux en images.
 
Pinar del Rio
 
Pinar del Río  et la capitale de la province de Pinar del Río. Elle est située à 156 km à l’ouest de La Havane. La municipalité regroupe, outre la ville de Pinar del Río, les hameaux de La Conchita, La Coloma, Briones Montoto et Las
Ovas.

La ville est traversée par le Río Guamá. En 1778, lors de la fondation des provinces cubaines, la ville de
Nueva Filipina fut rebaptisée Pinar en raison de son voisinage avec une pinède située sur les rives de la rivière Guama. Non loin de là, en 1896, le général Antonio Maceo livra plusieurs
batailles décisives lors de la troisième guerre d’indépendance.

Les curiosités : Le Palacio Guasch, Le théâtre José Jacinto Milanes, La fabrique de tabac, Le jardin
botanique, L’Université Hermanos Saíz (qui accueille près de 12 000 étudiants) Maspoton (une réserve de chasse) Source texte : http://fr.wikipedia.org

 

 

 

Particularité de Cuba : Il y a des
magasins de tous genres étatisés, ceux-ci sont :
 034 mal achalandés!!! Même les pharmacies! Par contre, et contre des dollars, les autres privé ou
l’on trouve de tout. C’est pourquoi les cubains sont friands de dollars. Inutile donc de faire du change si ce n’est avant de partir de prendre des dollars en petites coupures. Et bien sûr,
l’émerveillement des belles américaines en parfait état de fonctionnement!!!

La suite…Bientôt, belle soirée. 039.jpg

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Cuba. Bookmarquez ce permalien.

9 réflexions sur “Vacances à Cuba

  1. Un beau voyage !!! c’est gentil de partager tout ça. Et j’avoue qu’avec la petite musique, c’est très agréable. Je ne m’y connais pas trop en chanson Cubaine mais j’ai un CD de Café Quijano, je
    ne sais pas si tu connais mais c’est extra, j’adore, si je m’écoute cette musique je ne peux pas m’empêcher de danser. Bisous. Nadège.

    J'aime

  2. Merci pour ce beau voyage. C’est comme si nous vous étions. Je vois que ton mari semble s’être bien remis de ses petits problèmes de santé.

    Bises et à bientôt

    J'aime

  3. Ah Cuba la rebelle! C’est dommage que le pays soit si pauvre à cause d’une gestion qui n’a guère évolué depuis l’ère soviétique, avec l’aide financière Russe en moins depuis la
    perestroïka.

    J'aime

    • La gestion n’est pas seule en cause Marsha, le boycott aussi hélas!! Et pour quoi? Orgueil….

      J'aime

Les commentaires sont fermés.