Essayons de comprendre sans polémique

A l’heure ou il y à débat, ou la Belgique à déjà voté voici quelques explixations pour comprendre la différence de ces divers voiles:

 Image1oo.jpg

LE HIYAB : C’est un
voile caractéristique des femmes arabes. Il laisse libre la figure, et beaucoup de femmes le portent comme un signe d’identité.

 

 

 

LE NIQAB : C’est un
vêtement qui couvre le corps jusqu’à la cheville et laisse libres seulement les yeux. Pour les yeux, il se combine avec un autre voile.

 

SHAYLA : C’est un
châle large et rectangulaire, en usage dans la zone du Golfe Persique. Ce voile se porte autour de la tête.

 CHADOR :
Utilisé par les femmes iraniennes lorsqu’elles sortent de chez elles. Il couvre tout le corps et peut être combiné avec un châle sur la tête.

 

Click to play this Smilebox slideshow: femmes en voiles Create your own slideshow - Powered by Smilebox

 

 *LA BURKA *

 Il est dit que ce vêtement a été introduit en AFGHANISTAN  au début du XXe siècle, durant le mandat
de HABIBULLA (1901-1919), qui imposa cet usage à plus de 200 femmes de son harem, pour éviter que la beauté de leur visage ne vienne à tenter d’autres hommes.

 Les voiles étaient de soie avec de fines broderies, et les princesses de Habibulla portèrent même des burkas brodées de fils d’or. Ainsi la burka se convertit en
un vêtement de luxe utilisé par les femmes de la classe aisée, qui de cette façon étaient éloignées des gens simples, évitant ainsi leur regard.

 

 

 Réellement, l’origine de la burka semble remonter à la dynastie Aqueménide de l’empire Perse fondé par Cyrus II le grand (Vié siècle avant J.C.). D’autre part le voile était utilisé
également en Assyrie (pays de l’Asie antique situé dans la région de la Mésopotamie). Des références écrites, qui datent du XIIIe siècle avant J.C., ont été découvertes sur ce pays, En ces
temps-là, la religion musulmane n’existait pas.

 Image101.jpg

Historiquement, c’est un vêtement propre aux tribus Pashtounes qui ont été de grands défenseurs de la burka. De fait,
le roi Amanullah, qui succéda à Habibulla, tenta une modernisation du pays, laquelle incluait la suppression de l’usage de la burka. Mais, lorsque sa femme, la reine Soraya Tarzi, apparut sans la
burka, il se produisit un grand scandale. Ses essais pour occidentaliser l’AFGHANISTAN lui valurent l’opposition et rébellion des tribus pashtounes. Finalement il dut abdiquer et fuir en Inde en
1929. La « burka complète » devint obligatoire en AFGHANISTAN lorsque les talibans* arrivèrent au pouvoir, après le départ des soviétiques, imposant ainsi un vêtement capable de garantir un
contrôle sur le corps de la femme, vu qu’il couvre les yeux d’un voile épais qui empêche à qui la porte de pouvoir voir normalement, étant donné que la grille de toile limite la vision latérale,
faisant perdre la position et l’espace où l’on se trouve, devenant ainsi dépendant d’une autre personne pour pouvoir se déplacer efficacement, spécialement dans les espaces ouverts.

(N.D. du PPS, TALIBANS : Groupe islamique, apparu dans les écoles coraniques du Pakistan. Dans leur majorité, ils
appartiennent à l’ethnie Pashtoune)

 Et pour finir, voici un reportage à voir :

http://www.photoway.com/fr/dest/EAU04_index.html

et diverses autres vidéo sur le sujet :

http://www.dailymotion.com/video/x3wu0g_islam-les-femmes-voilees_school

 

LA BURKA : Elle
occulte complètement le corps. Une grille de toile  devant les yeux  permet que la femme puisse voir sans
être vue. Les mains sont couvertes.

 

 

 

   
Publicités

Dernières étapes, en roue libre

Camrguey

Nous avons bien sûr emprunté l’autoroute le plus possible lors de long périple,
sans pour autant rater les endroits A VOIR absolument.

 

Moyen pratique et fort calme ou l’on voit de tout. Piétons vélo âne avec charrette
aussi, les stations d’essence sont un peu rares et nous n’avons pas hésité d’y faire un demi-tour sur route afin de ne pas rester à sec ! 

 

 Par contre une route à 3 voies des 2
côtés et en très bonne état mais peu très peu fréquentée bien que non payante.

Une ville attrayante avec de nombreux endroit a
visiter.

 

ici mes images 

056

 

058

 

059

 

060

 

et ici  

 Sources images : http://www.camagueyrentals.com/Lieux-d-interet-Camaguey-Cuba/Places.html
qui est un site très utile pour tout savoir sur cette
ville

 

Sacred-Heart-Camaguey-Cuba.jpg   images.jpg

La vielle  ville de Camarguey est coloniale des bâtiments
ancien en témoigne.

Former-Ursuline-Convent-Patio-Camaguey-Cuba.jpg    La-Caridad-Church-Camaguey-Cuba.jpg

   

 

 Une magnifique plage de sable blanc,

Santa Lucia  à 110km, faite le détour,
ça en vaut la peine.

 

santa-lucia-beach-cuba.jpg

 

Camagüey est une ville et une municipalité de Cuba et la capitale
de la province de Camagüey. Elle est située dans le centre de l’île, à 500 km au sud-est de La Havane. Sa population s’élevait à 324 921 habitants en 2004.

 

La ville
de Camagüey fut fondée le 2 février 1514, sous le nom de Santa María del Puerto de Príncipe.

La ville
fut initialement construite sur la côte nord de l’île, mais suite à des attaques répétées de pirates elle fut déplacée par étapes vers son site actuel. Le nom provient d’un

cacique indien qui se nommait
Camaguebax.

Durant
les XVII siècle et
XVIII siècle, la ville a fondé sa prospérité sur l’élevage des bovins et de façon moindre sur l’activité sucrière.

Quelques
personnalités originaire de la ville et qui ont marqué Cuba (entre autres) :
Ignacio Agramonte
(1841-1873) : révolutionnaire.Alberto Bayo (1892-1967) : militaire et écrivain. Carlos
Finlay
(1833-1915) : médecin et savant. Gertrudis Gómez de Avellaneda (1814-1873) : écrivaine. Nicolás Guillén (1902-1989), poète.

 

Et parce que cette Cuba m’a enchanteé je n’oublie pas qu’en 2008, de gros dégats ont eu lieu suite
au
cyclone *Paloma*
Comme  l’a signalé, la province de Camaguey qui a été la plus touchée par le cyclone qui a frappé avec des vents qui ont soufflé jusqu’à 195 km/h en
rafale.


De nombreux arbres et lignes électriques ont été arrachés et des inondations sont à signaler.
Presque toute la province de Camaguey à est privée d’électricité.

 

 

 

La vidéo est de AssociatedPress sur
Youtube.

 

J’espère que vous avez passé un bon
moment.

 

A bientôt
à
Santiago di Cuba et,
toujours en roue libre.

 

J’accueille avec plaisirs

 Et souhaite la

à deux nouveaux venus dans la communauté

 

globe-gif-254 *paroles
d’expats*

 
Tout d’abord *Croc* :  http://humeurs-de-croc.over-blog.net/
 
qui se sent si loin de son îles rouge Madagascar, la belle.
 
ainsi que : Soledad :  http://au-fil-des-jours.over-blog.fr/ qui même pas si loin que ça, se sent
expatriée en quelque sorte!
 
 
de nous avoir rejoint