En hélico à Baracoa

Tout à fait à l’est de Cuba, Baracoa est une petite ville luxuriante dont la
population métissée (il resterait des descendants des indiens Taïnos) enchante assurément.

099

 

Baracoa, première ville fondée par les espagnols au XVI siècle, est avec ses trois forts une ville chargée d’histoire. En plus, elle
bénéficie d’un microclimat tropical, échappant à l’aridité de la région
. 100

 A voir :  au sud-est sur le Malecon. Peut-être le plus beau et sûrement le mieux
conservé de Baracoa. Le Musée municipal d’Histoire se trouve dans le fort. Bon témoignage de la culture indienne Taïno.

Il donne sur la baie de Baracoa, victime d’attaques à répétition par les pirates. Y sont donné spectacles de cabaret et il
fait restauration. On aperçoit au loin aussi par temps clair *l’enclume* le mont *El Yunque*

 Que l’on aperçoit au loin à guache p72374-Baracoa_Cuba-Bay_of_Baracoa.jpg 


Ce lieu culte de Baracoa aune histoire particulière: la
tenancière, une émigrée russe fuyant les bolcheviks y a accueilli…les barbudos à de nombreuses reprises lors de la guérilla. Si l’histoire vous intéresse, vous pouvez aussi voir la
Maison-musée de René Fromenta, qui n’est autre que celle de son fils, artiste-peintre. En plus des objets d’époque, le propriétaire des lieux pourra vous donner quantité de renseignements sur
la ville de Baracoa.

097  098
Entièrement refaite au début du XIX, elle abrite tout de même le plus vieux monument de Cuba, la Cruz de la Paara, érigée
apparemment par Christophe Colomb.

(source texte : http://cuba.rootstravel.com/voyage/cuba/baracoa/baracoa.asp)

 

001

 

RDV à 8h00 sur la place d’envol de l’hélico devant l’hôtel

pour notre excursion à Baracoa.

Le vol va durer environ 45 minutes avec portes ouverte et surtout un moment dans le poste de pilotage (lequel on voit de la cabine puisque la porte
en est aussi ouverte) et à la place du co-pilote…

Un moment Génial qui se répète au retour.

 

Nous visitons tous les endroits susmentionnés ainsi qu’une fabrique de cigare, puis partons en bus pour une propriété ou nous découvrons entre
autre

la culture du cacao, noix de coco et autres.

 

092 
095  094

Suite à quoi il est largement l’heure du repas, en effet nous avons rendez vous dans un petit village091 de pêcheur

sur une plage de galet ou nous attend un cochon de lait grillé.

 

089

 

La mer est déchainée et la baignade dangereuse, mais je ne résiste pas.

Je suis bien la seule!

Les courants sont hyper violant ainsi que les rouleaux, je ressors rapidement.

 

Pendant l’apéro (rhum bien évidement) et musique 088 je remarque un vielle homme

090 coupant
du bois à la machette

(qui n’est pas sur l’image)

Ni une ni deux je demande à notre guide si celui-ci veut bien me la vendre.

 

En effet, mon ami Nunuss de Suisse m’a demandé expressément de lui en ramené une mais utilisée ! Pendant tous le voyage j’ai essayé en vain
d’en négocier l’achat, je ne peux pas, ne pas tenir ma promesse.

Après beaucoup de palabre enfin ce monsieur accepte de me la céder

pour 2 dollars. Le guide me prévient qu’elle n’en vaut même pas le quart car fabriquée **maison** mais l’affaire est conclue.

Pendant le vol retour elle sera confisquée par le pilote de l’hélico,

 qui la met dans le cockpit auquel j’ai eu accès !!!

(Il va sans dire que pour les vols retour vers la Suisse,

elle était bien emballée et placée au milieu d’une des valises pour la soute).

Elle trône toujours dans la vitrine de nos amis.

 

 084

 

Lors des embarquements nous n’étions pas très rassurés.

L’appareil est un rescapé de l’armée soviétique dont l’état extérieur malgré

 un super entretient avoue l’âge ! Pourtant, nous avons survolé une région magnifique, verte à souhait, cela reste nos 2 uniques
expériences de ce type mais inoubliable.

 085ici le parc naturel de Bahiaa Naranjo

(provenance :
http://photos.igougo.com/pictures-photos-p72374-Bay_of_Baracoa.html
 

 

Je m’apperçois, que je ne vous ai pas encore parler d’une autre petite

excursion faite avant notre arrivée à Santiago di Cuba. Un lieu découvert sur la route en consultant notre documentation.

 

 

C’était à Cayo Granma, je vous en parle la semaine prochaine ainsi que

du vol retour sur la havane, et sur la Suisse.

Bon dimanche

 

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Cuba. Bookmarquez ce permalien.

3 réflexions sur “En hélico à Baracoa

  1. je ne voulais pas prendre l’hélico, mais mon fils qui était en 96 à la réunion m’a dit « faites le » ben voyons vu le prix, j’ai admiré les 45 mn, j’ai ramené le dvd acheté là-bas!!! c’était
    excellent!!

    quand je visonne le dvd, je me dis, on n’a fait çà !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    je ne regrette pas et on n’a bien fait d’en profité!!

    bisous nadette

    J'aime

  2. je visite avec toi!!!! nous avons fait de l’hélico à la réunion!!! il est vrai que c’était intense et génial!! j’ai ramené le dvd  du vol!!! impressionnat quand même

    bises nadette

    J'aime

Les commentaires sont fermés.