27 mars 1915

cooltext1860147218

Lettre d’un soldat

Alexandre JACQUEAU

27 Mars 1915.
…- Je vois que j’ai bien fait de te causer de l’attaque qui s’est produite il y a quelques jours au B… des C… car nous avons les honneurs du communiqué et sachant où je suis tu aurais pu t’inquiéter.

Tu peux être absolument tranquille, je ferai mon devoir, tout mon devoir, mais j’ai trop le désir de vous revoir tous pour faire quelque imprudence ou au-delà de ce qui m’est demandé. Je n’ai d’autre ambition que celle du devoir accompli.

J’ai été invité à déjeuner par le Colonel et aujourd’hui par le Commandant, mon commandant de Compagnie étant absent, il n’a pas voulu me laisser seul. Nous avons un nouveau Colonel, il est très bien sous tous les rapports, actif et paraissant très capable, ancien officier d’état-major.

Aujourd’hui, j’ai pu communier, c’est le seul bon moment de ces quatre jours de repos qui sont mortels pour moi. Je m’y ennuie beaucoup plus qu’aux tranchées, car là au moins, je suis occupé.

 

Cett lettre fut écrite par Alexandre JACQUEAU et classée dans Correspondance d’un soldat

dont, vous trouverez la source ici >> :http://etienne.jacqueau.free.fr/15Mars.htm, et je vous invite à découvrir sa correspondance complète du mois de mars .

et ces portraits ICI >>http://etienne.jacqueau.free.fr/AJAlexandre.htm

 

Mais en ce 27 mars 1915
décède aussi

Edith Claypole

physiologiste et pathologiste américaine.

Professeure au Wellesley College, elle a été étudié et travaillé à l’université de Californie, qui a créé en son honneur le Edith Claypole Memorial Research Fund in Pathology .

Pour découvrir sa vie cliquer sur ma source >> : http://fr.wikipedia.org/wiki/Edith_Claypole

Publicités

32 réflexions sur “27 mars 1915

  1. Bonjour Renée,
    J’apprécie beaucoup la publication de cette correspondance témoin de cette terrible guerre qui a envoyé à la boucherie des milliers d’hommes jeunes et qui a obligé des milliers de femmes à travailler et survivre seules sans l’aide des hommes: il y a peu de statues sur les places publiques qui leur rendent hommage, mais on peut se rendent compte de leur courage en lisant les lettres qu’elles envoyaient; il n’y a jamais en autant de lettres écrites que pendant ces années de guerre ! Notre pays n’a pas eu beaucoup de reconnaissance envers toutes les femmes silencieuses et travailleuses qui ont permis la continuité de la vie et il n’a pas eu non plus de reconnaissance en vers une des femmes les plus extraordinaires de l’Histoire de notre pays qui s’est déguisée en poilu pour aller combattre dans les tranchées auprès des poilus : si cela t’intéresse de la découvrir, j’ai écrit un poème et un article sur elle que j’ai publiés en mai 2011 et qui s’intitule  » hommage à une grande dame lorraine ». C’est sur mon blog  » le regard du silence » http://mbd89.apln-blog.fr
    Bon weekend
    Bisous

    Blanche

    J'aime

  2. Bonjour Renée,
    Ne t’en fais pas pour les énigmes, tu viendras voir les réponses dimanche.

    J,aime beaucoup ton article et pas eu le temps de tout lire mais je vais revenir

    lire toutes ces lettres car cela m’intéresse beaucoup.

    Amicalement et à bientôt.

    J'aime

  3. Bonjour Renée,

    Une belle lettre comme beaucoup d’autres, mais celle-la tu l’as découverte et il y en a en effet beaucoup d’autres qu’il a écrit..C’est fort ce que l’on découvre et on a comme l’impression de faire partie de leur vie, de leur famille, tout en étant décalé par rapport à cet époque qui bien que fort loin nous rapproche grâce aux écrits des uns et des autres et grâce à la très bonne idée de Clara qu’elle a eu en créant cette communauté.

    J’irai voir qui était cette figure morte le même jour qu’aujourd’hui mais il y a 100 ans.

    Belle journée et je vois mieux de cette manière sur ton blog, mais cela n’engage que moi.

    Bisessssssssss

    EvaJoe

    J'aime

  4. La guerre c’ est laid et ça fait toujours peur , sauf aux hommes qui eux sont toujours prêts à se bagarrer , finalement les femmes sont plus sérieuses de ce côté , elles se crêpent sans doute le chignon mais elles ne sont jamais prêtes à faire la guerre et c’ est tant mieux . Enfin c’ est mon humble avis ha ha ha .

    Bon vendredi à toi et gros bisous marseillais .
    Renée (mamiekéké).

    [img]http://www.bebloom.com/Images/bouquets/Grands/gcarrephenicien11.jpg[/img]

    J'aime

  5. Mourir, c’ est le lot de tout le monde, mais il faut reconnaitre qu’ en guerre, il est horrible de le risquer pour l’ ambition d’ un seul homme !
    Passe une bonne journée
    Bises

    J'aime

  6. Bonjour Renée,
    Très émouvante cette correspondance, mais il ne devait pas tout dire, car la censure était bien présente !
    La dame dont tu parles, je ne la connaissais pas du tout ! une grande savante.
    Bisous et bonne fin de semaine.

    J'aime

  7. Merci Renée, des nouvelles du front attendues par tant de famille qui priaient elles aussi pour revoir leur soldat héroïque, et je découvre cette dame… un « cerveau » pour son époque !! Bises de JB

    J'aime

Ne partez pas sans laissé un mot...Et si je ne vous répond pas ici, je viendrais chez vous sous peu. Merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s