La porte des rêves

Pour Evy (http://plume-de-poete.over-blog.com/2015/05/defi-n-13-theme-la-porte-de-vos-reves.html)

Lentement le sommeil me gagne et je retrouve cette porte que je n’ose franchir.
Elle est entrebâillée j’en aperçois une lumière éblouissante.

Pourtant je reste là n’osant franchir ce pas.
Une force me pousse en avant, me voici de l’autre côté.

Que c’est beau lumineux. Je ressens le soleil sur ma peau,

j’entends l’eau qui clapote doucement, j’ai l’impression de la sentir fraîche, bienfaisante.

Je fais quelques pas au bord de cette plage de sable blanc bercée des alizées.

Je regarde au loin, découvre quelques voiles qui bougent doucement.

Des oiseaux frôlent de leurs ailes l’immensité bleue puis s’évade vers le ciel dans des cris stridents.

Je m’allonge sous un palmier pour simplement profiter de l’instant.

Je ferme les yeux devant ce soleil aveuglant………

 

Puis j’entends un claquement, me redresse.

Ce n’était qu’un rêve………

…………………

Je suis toujours,  dans l’appartement.

Publicités

46 réflexions sur “La porte des rêves

  1. L’ennui avec les rêves, c’est qu’il nous font toujours retomber ‘à plat’! et pourtant, c’est souvent si beau un rêve … qu’éveillée ou endormie j’en réclame toujours ma dose! mais, contrairement à toi, par cette porte-serrure j’entrevois de gros nuages qui me laisseraient plutôt présager un cauchemar 👿 Bises; Simone

    J'aime

  2. Bonsoir Renée. Ton rêve est sympa et la photo avec l’oiseau qui vole juste au dessus de l’eau est superbe. Pour le jeu du portrait chinois tu as regardé un vieil article de 2009. J’ai bien reçu ton texte que je publierai le 1er juin. Il faudra ensuite jouer à qui est qui ? jusqu’au 1er juillet. Ne publie pas ton texte avant, ce serait dommage. Bisous

    J'aime

    • Coucou Brigitte, mince alors comment ça se fait que j’ai trouvé ce jeu chez toi ces jours derniers en page presque accueil??? Bon pas grave.
      Je l’avais programmé l’article mais je viens de le mettre dans mes brouillons avec programmation éventuelle pour le 2 juillet, cela te conviens une publication le 2 juillet??
      Tiens moi au courant, bisessssss

      J'aime

  3. Un rêve trop beau pour durer ? Dommage d’en sortir de cette manière. Mais si vraiment nous faisons tant de bruit il va falloir que nous mettions une sourdine à nos discussions !
    Très beau texte.
    Bisous

    J'aime

  4. Florence – Testé pour vous
    Bonjour…et je te souhaite un très bon week end..avec, j’espère, du soleil…et si tu en as de trop, n’hésite pas à m’en envoyer…parce qu’ici, le bougre, il a disparu 😦
    A très bientôt

    J'aime

  5. Pour chacun il existe une porte. La mienne est dans ce poème:

    La porte

    Mais, elle est fermée, cette porte !

    La pierre du seuil est usée,
    Par tant de bottes et de souliers…
    La porte,
    Calée, plus ou moins, dans son écrin de pierre,
    Dont un sombre lierre souligne l’arcade romane,
    Ses ferrures rouillées la maintiennent,
    Tel un captif, au mur.
    Elle est brut, elle est belle, malgré les blessures du temps.
    Et, ce bois quasi pétrifié, me parle du passé.
    La serrure est découpée comme les fenêtres des palais d’Istanbul.

    Je fais tourner la clé.
    Porte ouverte comme une bouche.
    Est-ce cri ou bien crocs ?
    Elle grince, grogne et claque,
    C’est le vent, c’est mon cœur,
    De bien méchante humeur.
    La porte entrebâillée, abandonnée,
    Laisse passer le parfum chaud du pain grillé,
    L’arôme tonique du café.

    Ouvre cette porte, ou ferme-la !
    Embrassez-vous devant la porte,
    Sous le gui et le houx, et belle sera l’année !

    La porte obéira à tous vos sésames.
    N’oubliez pas de la retenir,
    Pour qu’elle ne retombe pas sur le nez du suivant,
    Car, c’est partager le même monde, qu’emprunter la même porte,
    Et les mêmes sentiers, dans des rêves différents.

    La porte qui va de toi à moi est un poème,
    Comme un cheval ailé qui aurait perdu la clé.

    Ouvre la porte, même à peine ;
    La Lumière est derrière, qui ruisselle…

    MCLouvet
    Bonne journée!

    J'aime

  6. Je suis certaine, Renée, que tu aurais vraiment aimé le faire ce rêve… Ton inspiration est tellement belle !
    Bravo !
    Bon week-end et bisous,
    Cathy.

    J'aime

  7. Florence – Testé pour vous
    Bonjour…un rêve oui oui, mais un beau rêve et finalement, même si ça n’était pas réel, tu as « vécu » et « ressenti »..hé hé, comme si tu y étais !
    Bravo, tu as su trouver de beaux mots pour illustrer cette image…on y était avec toi…bon, ok, ça fait du monde, du bruit…finalement, tu vois, tu as bien fait de te réveiller 🙂
    Repose toi bien, et à très bientôt

    J'aime

  8. Pour ma part, quand j’ai du mal à trouver le sommeil, je décide alors de me promener dans « MA » forêt, sur ce chemin qui ne se termine jamais, qui mène vers l’infini, je marche doucement et Morphée doit sûrement m’attendre au détour d’un arbre puisque je plonge dans la nuit reposante. Bisous à toi ma douce.

    J'aime

  9. Bonjour Renée
    J’ai étais un peu absente je viens de voir ta participation j’aime beaucoup a ton réveille de te retrouver dans ton appartement c’est ça les rêves le tien et beau sous les palmiers merci pour ta participation passe une douce journée ici dans l’Aude sous la pluie et beaucoup de vent Bisous

    J'aime

Ne partez pas sans laissé un mot...Et si je ne vous répond pas ici, je viendrais chez vous sous peu. Merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s