Vacances à Eagine aout 2015 (4)

Zemanta Related Posts Thumbnail

 Avec la musique c’est encore mieux…

 

Parlons un peu de l’ile

Égine (en grec ancien Αἴγινα ) est une île grecque du golfe Saronique, au sud-ouest d’Athènes. Ses habitants sont les Éginètes.

Elle est célèbre pour son temple d’Aphaïa, un des trois temples du triangle sacré Parthénon, Sounion, Aphaïa. Elle fut longtemps une grande rivale d’Athènes, dans l’Antiquité comme au début du XIXe siècle. Égine fut une des premières cités maritimes et commerçantes de la Grèce antique : elle eut la première marine de Grèce, et fut la première cité à battre monnaie.

Elle fut la première capitale (1828-1829) de la Grèce luttant pour son indépendance, et le jeune État grec y fit battre sa première monnaie. L’île est aussi la principale productrice de pistaches de Grèce.

 

Administration, communes et villages

 

Égine compte (2011) 13 056 habitants (8 600 en 1911).

Égine appartient, depuis la réforme Kallikratis au district régional des îles qui comprend toutes les îles saroniques et la Trézénie. Le district dépend de la périphérie (région) de l’Attique.

L’île est divisée en cinq communautés : Égine (Chora) : 7 253 habitants, Kypséli : 2 124 habitants, Perdika : 823 habitants, Messagros : 1 361 habitants et Vathy : 1 495 habitants

Les différentes localités de l’île sont :

  • La capitale Égine est parfois appelée aussi Chora (« la ville » en grec) afin de faire la différence avec Égine, « l’île ». On dit aussi, pour les touristes « Égine-town ». La capitale se situe au nord-ouest de l’île, sur l’emplacement de la ville antique. Elle a donc plus de 5 500 ans. En amphithéâtre face à la mer, elle allie les petites ruelles tortueuses et les maisons patriciennes néoclassiques. Sur le port, l’église d’Aghios Nikolaos accueille les navires. Le centre-ville est situé le long des quais du port tandis que la rue Aphaias accueille les bâtiments administratifs de l’île. Le collège Eynardeio est situé juste à côté de la cathédrale de l’île Aghios Dionysos, construite au début du XIXe siècle. Le quartier nord est le quartier des maisons de maîtres du XIXe siècle comme le « château Zaïmi », la « tour Ralli » ou la demeure des Vénizélos.

 

  • Kypséli, à 4 km au nord-est de Chora est la deuxième localité de l’île. C’est un gros bourg maintenant agricole, spécialisé dans la production de pistaches et d’amandes, mais qui doit sa taille à la pêche aux éponges de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. L’église d’Evanghélistria date d’ailleurs de 1887.

 

  • Aghia Marina est une station balnéaire dans la baie du même nom au nord-est de l’île et protégée par l’église du même nom. Elle est surtout remarquable à cause de sa plage de plus de 500 mètres de long, bordée de pins. L’été, Aghia Marina est reliée directement au Piréee

  • Messagros est un village rural dédié à l’agriculture sur la route entre Chora et Aghia Marina. On y trouve cependant aussi l’un des derniers potiers de l’île, alors qu’au début du XXe siècle, Égine était un grand centre de production. Ce potier est installé dans la « maison de Rodakis ». Cette maison est l’archétype même de la maison rurale éginète de la fin du XIXe siècle : une seule longue pièce voûtée, divisée en deux par deux marches, d’un côté la salle à manger-cuisine et de l’autre la chambre à coucher. Dehors, la maison est remarquable aussi par ses quatre statues symboliques (le cochon : la fortune ; l’horloge : le temps ; le serpent : le mal ; la colombe : la paix).

 

  • Portes est un petit port au sud d’Aghia Marina, probablement fondé par les Vénitiens. Son nom serait une déformation de porto.

 

  • Anitsaiou est un petit village au sud-ouest de Portes, au pied d’Oros sur le versant est de la colline.

 

  • Sfyriktrès, au pied d’Oros sur le versant ouest de la colline, accueille l’EKPAZ un centre de soins pour animaux sauvages (essentiellement des oiseaux).

 

  • Pachia Rachi est un village sur le flanc ouest de la colline, la plupart des maisons rachetées par de riches Athéniens ont été restaurées dans le style local.

 

  • Vathy est un petit village au nord-est de Kypséli.

 

  • Souvala, sur la côte nord de l’île possède une petite station thermale (source d’eau chaude sulfureuse). C’est aussi le deuxième port de l’île après Chora.

 

  • Vaya est un petit port dans la baie du même nom habité depuis l’Antiquité.

 

  • Marathon est un village rural et agricole dans la baie du même nom au sud de Chora. Ce fut dans cette baie que la flotte grecque se serait rassemblée avant la bataille de Salamine. C’est dans cette baie que le gouvernement grec de Kapodistrias débarqua lorsque Chora devint capitale de la Grèce lors de la guerre d’indépendance.

 

  • Perdika est un village de pêcheurs au sud-est de l’île. Les maisons basses construites le long du port ont toutes des cours ouvertes reliées entre elles.

P1030963    Mon  image

P1040061mon image

Maintenant que le décor est planté grâce à Wikipédia (https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89gine ma source ainsi que les images du haut de l’article) nous allons continuer les découvertes.

Publicités

42 réflexions sur “Vacances à Eagine aout 2015 (4)

  1. bonsoir chere Renée, tres belles vacances, dans une ile superbe, je me souviens y avoir fait escale dans les années 80, peu de souvenirs, sauf des montagnes de pistaches, attendant sur le port , merci pour les explications et les photos, bonne soirée et grosses bises

    J'aime

  2. Peu de français, je pense, connaissent la configuration des îles grecques, il y en a tellement !
    On connaît les plus célèbres comme Myconos et maintenant celles où arrivent les migrants, mais à part ça, pas grand-chose !
    J’aime beaucoup la musique que j’écoute en écrivant.
    Bon début de semaine et bises.

    J'aime

  3. Je ne vois pas d’images (à part les 2 ou 3 premières de ton introduction et les 2 de la fin), donc le descriptif est un peu « vague » lol
    Je reviendrai voir un peu plus tard.
    Bisous et bon après-midi Renée.

    J'aime

    • Kprice nornal je n’en ai mis que 2 de moi en bas et en tous 3 (avec les cartes) ceci n’est qu’une présentation du lieu…..fallait quand même je je fasse un peu le topo. Bisessssss

      J'aime

  4. Marathon il n’y a pas eu un messager qui a fait 40 kms pour annoncer la nouvelle ( bataille ) je connais cette histoire d’où le nom de Marathon dans nos courses –
    merci pour tes infos qui font rêver !!
    gros bisous ! bon dimanche-

    J'aime

  5. Coucou Renée,
    J’aime bien la sonorité des noms de villes et d’iles… ce sont de jolies mots je trouve ! 😉
    Les images me rappellent certaines images de la Sicile que j’ai vu qui est le pays de ma grand mère…
    J’espère que ça roule pour toi ?
    Bonne fin de week end,
    @+

    J'aime

    • Christophe, oui 4a roule merci mais dimanche chargé……demain doit aller à Genève je ne rentre que mardi soir ou mercredi donc chargé aussi.
      LA Sicile voilà un endroit que j’aimerais découvrir (comme la corse qui me semble similaire de part la fierté et la parole tenue, des gens du cru)….. des paysage encore sauvage presque rugueux.Ce que j’aime…Bisous belle semaine toi

      J'aime

  6. 😛 tres tres bonne idée ces cartes en plus des explications qui me permettent de mieux situer la découverte des lieux ! merci
    bon dimanche
    bisous

    J'aime

  7. Bonjour Renée, agréable billet ce matin pour un petit matin tout gris (il ne pleut pas mais c’est bien tristounet!) de voir, d’imaginer ces îles sous un ciel tout bleu c’est un réel plaisir surtout agrémenté par l’histoire. j’ai beaucoup aimé bisous et bonne journée MTH

    J'aime

    • ce fut un dimanche chargé on avait les enfants de Jean et demain je descends à Genève après ma lessive (mon jour et le lundi en appart dépendant de la chambre à lessive commune, pas le choix…) vivement mercredi que je me repose. bon début de semaine Vanessa Bizzzzzzzzz

      J'aime

  8. Bonjour Renée,

    Très beau reportage d’un endroit magnifique. Tu as du te régaler sur cette île grecque. Tu a du également souffrir de la chaleur surtout au mois d’août. Merci pour ce partage haut en photos accompagné d’une musique de là-bas. Bisous et doux dimanche.

    J'aime

  9. C’ est là que l’ on comprend pourquoi on parle de la civilisation hellène qui influença le monde !
    Un passé historique qu’ on peut encore visualiser !
    Merci pour tous ces détails !
    Passe un bon dimanche
    Bisous
    [img]http://i60.tinypic.com/23jmpgx.jpg[/img]

    J'aime

Ne partez pas sans laissé un mot...Et si je ne vous répond pas ici, je viendrais chez vous sous peu. Merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s