(2) La lune par

Laurent Laveder

Mais juste avant quelques nouvelles de mamy puisque vous êtes nombreux à en avoir demandé.

Elle va bien vu ce qu’elle a subi. Elle a repris *du poil de la bête* comme on dit, fait ces exercices quotidiens avec le physio, ce qu’elle aime beaucoup.

Le 23, elle auras une évaluation et décision sera prise si elle peut retourner dans son home ou encore rester à l’hôpital de gériatrie. Il est évident que vu son âge on ne peut attendre de miracle mais nous restons tous sidérés de sa détermination a guérir.

Une belle leçon.

Place maintenant à la lune avec ces sublimes clichés

qui n’est pas que photographe mais aussi auteur de 3 livres :
« Le ciel, un jardin vu de la Terre »
« Quartier libre »
« Pluie d’étoiles en Bretagne »

Aimant particulièrement cet astre, je suis sous le charme.

Et vous?

Bonne journée

Le Mariage

Couverture

 

Ce *mariage* de  textes et illustrations réalisé par de nombreuses mains est devenu un joli livre.

Pas seulement par l’écriture mais aussi par ce qu’il représente.

Le rêve réalisé d’enfants malades.

Je l’ai commander, reçu très rapidement et sa lecture m’a enchantée.

C’est vivant, frais et illustré avec humour.

Par passage, on devine même l’auteur de certains textes ce qui est, amusant.

Je ne suis pas collectionneuse (plus du moins) en temps normal je n’achète même plus de livres à part chez Emmaus (http://www.emmaus-schweiz.ch/) , une manière pour moi d’aider en ayant toujours de la lecture à moindre frais.

Autrement je participe au livre vagabond.

Vous connaissez surement non? On trouve un livre et après lecture on le redispose en un endroit public prévu où non, à cet effet. J’ai déjà fait de belles découvertes de cette manière.

Il m’est donc venu une idée toute simple à propos de ce livre.

Ce livre je ne le garderais pas plus que les autres, non pas que je ne l’ai pas aimé mais, je trouve aussi que c’est un peu plus rentable pour l’association.

Je propose donc de l’envoyer à qui me le demanderas à mes frais en Europe

MAIS, car il y a un mais.

Il faudra que le personne s’engage à verser à l’association

via ce lien http://www.reves.fr/fr/menu/nous-aider/faire-don.html un minimum de 7 Euros (ou plus si souhaité).

Au receveur ensuite de le reproposer (en bon état)  par un article sur son blog et de faire de même.

L’envoi sera annoncer sur mon blog, merci donc de me donner votre pseudo et le lien de votre blog.

Votre adresse ne sera en aucun cas divulguée, vous pourrez me l’envoyer par mail via le formulaire de contact (clic) ou en haut sur mon blog

Alors ça vous tente?

P. S. échange avec Quichotine pour info :

Renée | 16/07/2015 à 16:25 | Répondre

Coucou, j’attends le livre, amis attendant j’ai eu une idée.
ceux qui le lisent et souhaite te le renvoyer pour une revente à moitié prix se serait pas possible? Cela ferais un peu plus de sous dans la cagnote des enfants et une possibilité de l’achetez a ceux qui aurais souhaité mais n’ont qe de plus faible moyens….qu’en pense tu?, a part le fait de la logistique a étudier, bien sûr. Bisesssssssss
Nous sommes en époque recyclage, recyclons bien

Ceux qui ne veulent pas garder le livre après sa lecture et connaissent quelqu’un qui l’achèterait à moitié prix peuvent le faire et verser à Rêves le montant de cette revente, ce serait une bonne idée. :)
Je dois dire que la logistique ne serait pas facile à assurer, les frais de port étant importants vu le poids du livre.

J’avoue que je ne crois pas que ce recyclage serait rentable, sauf si c’est la personne qui a le livre en main qui s’en charge.

Ceci étant, merci d’en avoir eu l’idée.
Bises et douce journée Renée.

 

 

La lotte dans tout ces états (1)

Lotte bardée lard

Couper des tronçons de lotte de taille identique selon le nombre de personne. Assaisonner avec le poivre.

P1030977.JPG

Enrouler les tronçons avec les fines tranches de poitrine fumée. Dans un plat du four, verser un filet d’huile d’olive.

P1030978

Poser les morceaux de poisson bardés. Ajouter les gousses d’ail non épluchées. Cuire au four pendant 10 minutes à 200° C.

 

 

 

P1030981.JPG

 avec une sauce au vin rouge P1030979.JPGFaire réduire la sauce vin y ajouter P1030980.JPG50 a 80 Gr beurre froid, épaissir nappé servir !

Accompagné de purée céleris, un régal.


On peut aussi servir la lotte bardée nature

Ou Une sauce hollandaise à laquelle on ajoute une cuillerée à soupe de Xérès.

Mais la Lotte c’est aussi bon comme
ça

Paroles d’enfants,…. actu brulante (2)

Mon article précédent
n’as été qu’une introduction à cette réflexion et ce qui peut en découlé.

 un sujet qui ne laisse personne indifférent.  Le mariage que l’on dit Homo.

Ne nous voilons pas la face, les hommes aimant les hommes et les femmes, les femmes il y en a toujours eu et, il y en aura toujours. C’était même
presque une obligation d’avoir son précieux.

Regardé l’histoire qu’elle soit Grec ou Romaine (ou autres), car contrairement à des idées reçue, l’homosexualité ne vient pas que de la Grèce
antique.

En quoi cela dérange t’il si fort le reste des personnes dites normal. Qu’est le normal. Ma réflexion pousse encore un peu plus loin. Est-ce moi qui
ai choisi de naitre de l’un ou l’autre des sexes d’aimer mon contraire plutôt que ce qui me ressemble ? Non bien sûr.

J’ai été conditionné dès ma plus tendre enfance comme cela. Une fille devait apprendre à être bonne ménagère, cuisinière mère. Ce conditionnement se
perd un peu de nos jours face aux dures réalités de la vie. Aujourd’hui, il faut avoir un métier. On ne peut plus de nos jours compter que sur la mari, amant compagnon pour subvenir aux besoin de
la *famille* mais aussi parce que la femme à évoluer, elle souhaite une carrière afin d’être *libre* indépendante.

Tout comme les mentalités évoluent. Avant saviez vous ce qui se passait de l’autres coté des mers et océans, certes non sans les moyen modernes mis
à notre disposition.

Avant, vous ne saviez pas que ces personnes avaient d’autres intérêt que les vôtres, et pour cause on en parlait pas. L’évolution de nos société a
fait que l’on parle de tout maintenant et ouvertement. Alors pourquoi pas de ces revendications qu’abordent ces humains  aimant les même humains qu’eux.

Quand on parle d’amour, on ne parle pas forcément que du physique et c’est ici que le bat blesse, car nous qui crions HO sacrilège elle aime une
femme ou il aime un homme, notre esprit va à l’acte, non aux sentiments. Si nous en tant qu’hétéros, pouvons aimer quelqu’un, pourquoi eux dit homos ne peuvent-ils pas ? Le sentiment est-il
exclusivement réservé aux hétéros ?

Nous connaissons tous je pense ou avons dans notre entourage des *homosexuels* des deux sexes. Certains nous les apprécions et respectons même
beaucoup. Certains sont même devenus des amis avec le temps, perdent-ils de notre amitié en raison de leurs préférences ?

Non n’est-ce pas (du moins je l’espère) alors que cela pourrait-il bien changé si ils se marient ? Vont-ils du jour au lendemain nous sautez
dessus come des enragés encore une fois c’est non ?

Mais cela ouvre aussi le débat avec l’article précédent, les enfants.

Là c’est inévitable qu’un jour, la loi doivent se prononcer, des enfants pour tous comme l’égalité que l’on veut pour tous ?

Autant la loi sur le mariage ne me gêne en rien, autant je reste mitigée si, le sujet des enfants devait être abordé.

Non pas parce que les homos sont de moins bon parents que les hétéros, peut-être sont-ils même meilleurs en raison, de ce désir parental si dur a
concrétiser, mais un vécu me laisse très septique.

J’ai côtoyé de très très près une fillette avec deux mamans. Celle-ci jouait, comme toutes les petites filles avec ses Barbies, qu’elle nommait
l’une le papa l’autre la maman. Les deux Barbies étaient des filles comme l’exemple qu’elle avait à la maison. Je lui ai offert un Ken afin de rétablir la notion homme/ femme. Ais-je eu raison ou
tort je ne sais pas.

Cette fillette est devenue adolescente avec énormément de problème et a à peine 21 ans elle avait deux enfants de deux pères différent. Aurait-elle
eu un parcours moins difficile en famille dite normal ?

Des parents dit, normaux n’hésite pas à martyriser abandonner voir tuer leurs propres enfants, ce n’est bien sûr pas normal ? Mais alors ou
donc est la normal ?

Peut-être juste dans l’amour, que se porte deux être………………………….

Il est rare que vous lisiez chez moi des sujets si controversés, l’actualité me fait réfléchir, vos réactions à cet article aussi.

Réfléchissez aussi mais passez une Bonne semaine quand même.