L’art du camouflage

J’achète, chaque semaine, une deux revues

Aujourd’hui, attirée par l’article sur Georges Moustaki, dans :

Paris-Match (no 3341 du 30 mai au 5 juin 2013)

j’ai aussi découvert avec bonheur, un artiste hors du commun.

Liu Bolin Né en 1973 à Shandong en Chine.

Il obtient premièrement sa licence en beaux-arts du Collège de Shandong Arts en 1995 puis son Master de beaux-arts de l’Académie centrale des Beaux-Arts de Beijing en 2001

Il nommé l’homme invisible…

[slideshow_deploy id=’5967′]

Quand il repère un lieu (ou le recrée) , il en photographie tout les élément puis tout est calculé au millimètre près pour être reproduit sur la vareuse (inspirée de l’uniforme des années Mao) afin qu’il puisse se fondre dans le décors.

Seule ces mains et son visage sont en contact avec la peinture.
Il est d’ailleurs, maintenant, obligé de s’induire de vaseline raison d’allergies, afin de protéger sa peau

Je vous encourage vivement à lire ceci :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liu_Bolin

pour mieux le découvrir, il est époustouflant.

L’art interprété comme ça j’aime beaucoup et vous ?

Publicités