Voyage au Mexique octobre 1997 (14) Mexico 3

 
drapeau-Mexique-etoileb-001
Un petit rappel du voyage?

TEOTHIUACAN  (Temple du soleil et de la lune)GoogleEarth_Image-2-.jpg

GoogleEarth_Image-copie-6.jpg

Notre dernier jour sur le sol mexicain se fera soft.

Une seule excursion mais, importante. 1

En effet ce site est splendide et comme nous le décrit bien wikipédia je vous laisse prendre connaissance de
ces particularités.

Teotihuacan (qui s’orthographie également Teotihuacán, avec un accent sur la dernière syllabe, même si cela ne correspond pas à la
prononciation en nahuatl), est un important site archéologique de la vallée de Mexico, contenant certaines des plus grandes pyramides méso-américaine jamais construites en Amérique
précolombienne. Outre ses structures pyramidales, Teotihuacan est également connue
pour ses grands complexes résidentiels, sa chaussée des Morts, et ses nombreuses peintures murales aux couleurs
bien conservées.

La ville a sans doute été construite aux environs de 200 avant notre ère,
et habitée jusqu’à sa chute entre les VIe et VIIe siècles. À son apogée dans la première moitié du Ier millénaire, à l’Époque classique, Teotihuacan était la plus grande ville de
toute l’Amérique précolombienne. À ce moment, elle pourrait avoir compté plus de
200 000 habitants, ce qui la plaçait à l’époque parmi les plus grandes villes du monde. La civilisation et le complexe culturel associé au site sont également désignés sous le nom de
Teotihuacan ou Teotihuacano.

Bien que la question de savoir si Teotihuacan était au centre d’un Empire soit sujette à débat, son influence en Mésoamérique est bien documentée ; la preuve de l’existence de la civilisation de Teotihuacan, au moins par sa puissance
politique et économique, peut être constatée dans de nombreux sites de l’État de Veracruz et de la région maya. L’origine ethnique des habitants de Teotihuacan fait également débat. Parmi les candidats possibles, citons les
groupes ethniques constitués par les peuples nahuas, otomi ou
totonaques. Certains chercheurs ont également suggéré que Teotihuacan aurait été un État multiethnique. Des fouilles
archéologiques ont en effet montré que Teotihuacan comportait des quartiers distincts pour les Zapotèques, les
Mixtèques ou les Mayas. Selon le chroniqueur espagnol
Juan de Torquemada, les Totonaques affirmaient qu’ils en étaient les bâtisseurs.

La cité se trouve à l’emplacement actuel des municipalités de San Juan Teotihuacán et de San Martín de las Pirámides, situées dans l’État de Mexico au Mexique, à environ 40 kilomètres au nord-est de la
ville de Mexico et couvre une superficie totale de 82,66 km² ( 19°41′N 98°50′W ).

Le site a été inscrit au patrimoine de l’UNESCO en 1987. C’est l’un des sites archéologiques les plus visités du
Mexique.

Le nom de Teotihuacan désigne la cité, mais aussi une civilisation dont l’influence, à son apogée, s’étendait à la plus grande partie de
la Mésoamérique.

Situé à environ 50Km du centre de Mexico le trajet suivant l’heure, peut être, plus ou moins long. Mieux que des paroles une visite en vidéo…..

En virtuel

En *historique* (vous pouvez en allant sur youtube trouvé toutes les vidéos de cette série)

Suite à cette visite, nous avons pu nous restaurer dans un endroit (bien sûr un peu attrape-nigauds) mais, qui nous a au moins permis de nous replonger dans les
costumes avec un schow de musique/danse.61-copie-1
  62

Je crois que vous l’avez compris j’ai encore fait une folie…

Non en fait deux la 1ère, j’ai achetez ce masque 
2--copie-1.jpg
tout en plume, puis plus loin dans une boutique, celui-ci en céramique qui représente, je trouve bien le temple du soleil
PICT0341.jpg

Le retour sur Mexico se fait mélancolique, nous partons encore aujourd’hui et, mis à part le fait de devoir repensé toute ma valise en raison de ces achats de
dernières minutes, c’est aussi les vacances qui s’achèvent…17 jours de pur bonheur.

Et quelles vacances 8-copie-1.jpgMais, c’est aussi la fin d’une belle amitié, cette complicité c’est perdue a jamais.

Ainsi va la vida.

J’espère que vous avez eu plaisirs à *voyager* en ma compagnie*.

Pour ma part j’ai éprouver beaucoup de joie à faire ce récit qui m’a permis de revivre tous ce périple.

  P.S. certaines images sur le totalité du voyage sont du net, j’en remercie les auteurs et, sur demande les supprimerais au besoin.

MERCI (ce serait dommage quand même!)

Voyage au Mexique octobre 1997 (13) Mexico 2

 
drapeau-Mexique-etoileb-001
  
90px-Coat of arms of Mexican Federal District.svg

Le jeune homme est à l’heure  (toujours devant la réception et en accord avec sa centrale) et nous partons vers 08H00 découvrir les richesses de Mexico, nous
passons par divers  quartiers et places.

Les épisodes
précédents?

Puis nous visitons le Palais des Contes de Santiago de Calimaya, musée ou nous découvrons des fresques assez incroyables qui, qu’on les regarde de gauche ou de droite montre toujours la
même face. Belle illusion d’optique.

60--copie-1.jpg

60-A-copie-1.jpg

Nous allons voir aussi la Cathédrale de Mexico vers la place de la
constitution

59-copie-1.jpg

Nous somme aussi passé par le stade des jeux olympique de 1968 au Mexique

estadio_azteca1.jpg  Image du net

Puis nous nous rendons au sud de la ville pour découvrir la *Venise de Mexico* Xochimilco, comme c’est dimanche ce sera animé est plus amusant.

58-copie-1.jpg

Xochimilco est une délégation du District Fédéral de Mexico. C’est une zone très touristique par la présence d’un réseau de canaux
et de jardins flottants appelés chinampas qui sont les derniers vestiges de l’ancien lac Texcoco et sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Il signifie le « lieu du champ de fleurs » en Nahuatl. (Xochitl, fleur, milli champ, et -co, le suffixe d’un
lieu)

Ce lieu étale ses jardins flottants (chinampas) cultivés par les Aztèques pendant leur apogée, alors qu’ils vivaient encore sur le lac de
Tenochtitlan. Il étale aussi ses canaux sillonnés par des barques où prennent place, parmi les promeneurs, des orchestres de mariachis.

Une très belle après midi, nous avons pu achetez sur les bateaux de quoi nous restaurer et la balade fut fort sympa. Nous avons même vu un mariage

 

Nous n’avons pas vu ceci :

Mais un *Monsieur* et, bel et bien passé à l’eau en essayant de monter sur un autre bateau!

Source Wikipédia si, vous voulez en savoir plus sur cette Venise Mexicaine!

 

Le taximan à été tellement gentil que nous décidons de la garder pour le lendemain mais se sera pour samedi prochain car la journée fut bien remplie!

 

Voyage au Mexique octobre 1997 (12) Mexico 1

HOLA….Manquez le début de ce récit??? Alors RDV ICI


drapeau-Mexique-etoileb-001

MEXICO


90px-Coat_of_arms_of_Mexican_Federal_District.svg.png

Lorsque l’on arrive en avion, ce qui donne le premier frisson c’est l’impression que l’on atterrit sur des immeubles ! Surtout en début de soirée.

GoogleEarth_Image-copie-5.jpg

La ville c’est tellement agrandie, étalée qu’elle entoure l’aéroport (du moins en 1997 je ne sais pas si un autre aéroport à, depuis été construit ailleurs).

Un transfert nous attend (question sécurité) et en route pour l’hôtel. La chambre n’est pas énorme mais nous n’y passerons pas notre vie..Par contre un seul lit
assez grand mais…Bon voilà faut faire avec.

Nous demandons  un taxi à la réception (ne jamais prendre un taxi dans la rue car il n’est pas *trassable* !!!!!!!!!! Il peut vous en couter aussi
la vie) ainsi qu’un club sandwich on a faim et nous partons pour la tour incontournable de Mexico

*La latino Americana*
latinoamericana-tower-480.jpg
(source image) à visiter de préférence le soir.


Un ascenseur nous propulse si vite en haut que le cœur remonte mais là, la vue et imprenable.

Mexico se déroule sous nos yeux à l’infini. Cette ville à t’elle une fin ? Difficile de l’imaginer vu comme ça. De toutes part des lumières…
images.jpg
..des rues, avenues
grouillantes,
elle ne dors donc jamais ?

Le vent et violant là haut et les chauves souris se faufile jusque dans les vêtements et cheveux…C’est beau vraiment, et très prisé manifestement.

 

 

Nous rentrons finalement avec le taxi qui nous a bien sûr attendu et fixons avec celui-ci pour le lendemain et, à la réception un accord pour un tour de ville. Mais
ce sera pour demain il est minuit passé et nous sommes crevés ! 

 

Mexico (en espagnol Ciudad de México, littéralement : ville de Mexico) est la capitale et la ville la plus peuplée du Mexique. Elle
est située dans le centre du pays, dans la vallée de Mexico, un plateau d’une altitude de 2 250 mètres, entouré de sommets qui le surplombent à plus de 5 000 mètres au-dessus
du niveau moyen de la mer.

La ville de Mexico se trouve au centre du Mexique. Elle s’étend sur le territoire du District fédéral, divisé en 16 arrondissements et regroupant 43 millions
d’habitants en 2000 ; le District Fédéral n’est pas complètement urbanisé. Il est entouré par les États de Mexico et de Morelos. Les Mexicains distinguent en outre plusieurs entités
géographiques qui débordent largement les limites de la ville de Mexico proprement dite :

  • la Zona Metropolitana de la Ciudad de México (ZMCM) : 16 arrondissements (delegaciones) et 40 communes (municipios) sur 4 986
    km²
  • la Zona Metropolitana del Valle de México“ (ZMVM) : 58 communes sur 7 815 km

la Megalópolis del Centro de México (MCM) : 249 communes associées à la Zonas Metropolitanas de Cuernavaca-Cuautla, Pachuca, Puebla-Tlaxcala et
Toluca
sur 9 763 km²

L’aire urbaine de Mexico, la troisième plus peuplée du monde, s’étale sur 60 km / 100 km environ. Source WIKIPEDIA

 Juste pour le fun : Arrivée comme nous l’avons (presque vécue)

 

 

Voyage au Mexique octobre 1997 (11)


drapeau-Mexique-etoileb-001
PRECEDEMMENT…

Nous souhaitions aussi allez à Cozumel. GoogleEarth_Image-copie-4.jpg Pour ce faire
deux possibilité.

1.- le bateau à grande vitesse.

2.-le Piper.

Nous nous somme renseignez, en avons discutés longuement car Yves à très envie du baptême en Piper surtout dans ce cadre (pour très, être honnête, moi aussi)  mais, je
trouve quand même assez cher. Le vol ne dure que 10 minute et 400US ben………Wouah…………

Allez, on est en vacances on se paye (c’est le cas de le dire) du bon temps ! Vous êtes prêt décollage immédiat. 21

 

Sur le tarmac surprise, ce n’est pas le pilote que nous avions rencontré, celui-ci est plus âgé et je commence à avoir des craintes, quelques images pour me décrisper et 18immortaliser17, puis galant Yves me laisse devant. Dire que je n’ai pas eu peur c’est faux mais le plaisirs balaye ça vite fait bien fait.

19

C’est tellement vite passé que je regrette déjà d’avoir décollé zut on peu pas recommencer ? Ho.. si me dit le pilote si vous voulez je vous attends……………..(Ben dis donc pourquoi pas ?
même avec un rabais il y gagne! Je ne suis pas sotte quand même quoique parce que, si il peut attendre c’est que, pas d’autre vol de prévu le
jour même et hop 2 encaissement ! Il l’aurait pas fait gratos là oui j’étais d’accord) 20

Par contre ho que OUIiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii j’ai aimé……

C’est pas tout ça mais, il faut allez visiter Cozumel maintenant…

 

Pour l’histoire :

On pense que les Mayas se sont installés à Cozumel à partir du
début du premier millénaire après Jésus-Christ. On a aussi découvert des objets fabriqués par les Olmèques dans la
période préclassique. Pour les Mayas, Cozumel était l’île sacrée de Ix Chel, la déesse de la lune. Les Mayas, et plus particulièrement les femmes qui désiraient avoir des enfants, s’y rendaient en pèlerinage et visitaient les temples de Cozumel.
Des ruines datant principalement de la période post-classique ont subsisté, même si une grande partie a été rasée au bulldozer pour créer des pistes d’atterrissage durant la Seconde Guerre mondiale.

Juan de Grijalva fut le premier Espagnol à visiter l’île en 1518. Hernán Cortés s’y rendit l’année suivante et détruisit avec sa flotte de nombreux temples. À cette époque, environ 40 000 personnes
vivaient à Cozumel, mais une épidémie de variole ravagea l’île en 1570 et ne laissa que 30 survivants. Dans les années qui suivirent, l’île fut abandonnée par ses derniers habitants. Les pirates s’en servirent alors de temps en temps comme base. La guerre des castes de 1848
amena de nombreux réfugiés qui fuyaient la violence sévissant sur le continent. Dans les années 1960, Jacques-Yves Cousteau découvrit la beauté du récif de corail de Cozumel et attira de nombreux plongeurs.
Cozumel devint l’un des plus grands centres de plongée sous-marine au monde. À la fin des années 1970, un grand
aéroport fut construit (code AITA : CZM), ce qui permit l’arrivée de plus grands avions et de vols internationaux. Ainsi, le tourisme s’accrut sur l’île. Aujourd’hui, Cozumel est une escale
pour de nombreuses croisières dans les Caraïbes, mais c’est la plongée sous-marine qui attire encore le plus de touristes. Source WIKIPEDIA

22

Allegro_Cozumel10.jpg

Le retour ce fait avec le bateau grande vitesse et, bien sur j’étais malade !!En plus, pas bien possible de sortir prendre l’air et nous somme un peu confiné comme dans une boite a sardine,
*si j’aurais su j’aurais pas v’nu*.

Et demain vol sur MexicoooooMexicoooooooo..Mais ce sera pour la prochaine fois, je dois faire les bagages et, que tout rentre !

cozumel_port.jpg

Certaines images proviennent de ses sites qui sont des agences de voyges alors si vous voulez y aller consultez les.

http://www.voyagesdestination.com/

http://www.virtual-travel.info/mexico/cozumel_port.html

P.S. Cozumel n’était pas encore comme le montre la dernière image lors de mon voyage.

Voyage au Mexique octobre 1997 (10)

Vous n’étiez pas là au départ? Alors ICI


drapeau-Mexique-etoileb-001

Cette fois c’est à Xcaret Eco parc 

que nous décidons de passer la journée et soirée car il s’y donne un spectacle qui vaut le détour.

 

Nous avons optez pour de *l’organisé* étant donné l’heure ou nous rentrerons.

Le parc est magnifique flamants roses 24un environnement exceptionnel des attractions 28et découvertes tout au long du jour entre autre, c’est là qu’auras
lieu ma première baignade avec  les dauphins. 

Finalement c’est quand le nuit est tombée que le vrai spectacle commence. Il faut effectuer un parcours qui nous fait découvrir les beautés des rites mayas.
Vous expliqué cela après de si longues années est difficile.

36   35

37  

Le trajet n’est pas très long, il s’enroule autours des rivières crées mais, prend des allures de tableaux avec à chaque fois une scène différente de
vie.

C’est époustouflant. 4

Les costumes et coiffes sont magnifiques, les effets de lumière ainsi que la musique grandiose.

Tout ce passe au fil de votre promenade, les commentaires sont diffusés afin que chacun comprenne petit bémol en anglais (pour moi ça va mais traduire au
fur et à mesure et assez compliqué). J’en garde un souvenir tel, que les mots me manquent ! Et nous n’avons pas tout vu.

Nous sommes à la fin de ce spectacle diriger vers un amphithéâtre ou nous assistons à des danses, mais surtout, a un duo plus
qu’exceptionnel.

Je n’écoute pas particulièrement de musique classique (en tous les cas je n’assisterai jamais à un tel spectacle uniquement) mais, là je suis
subjuguée !

 

La voix de Monsieur et belle très belle.

La voix de cette jeune femme et tout simplement divine et le mot est encore faible. Elle égrène les notes comme le ferait un oiseau. Ces envolées
transportent chacun vers le ciel, c’est magique.

La harpe qui souvent l’accompagne ne fait que sublimé cette voix. Quand le spectacle se termine les ovations fusent de toutes part debout nous réclamons,
espérons encore un dernier moment de rêve.

 

 

Il nous est donné bien sûr mais court car les cars attendent……. Leur CD nous est proposé à la vente, je craque bien sûr, je regrette aujourd’hui de ne plus
l’avoir car je ne peu même pas vous donné leurs noms ce qui est dommage. J’ai entre autres appris que la sélection pour faire partie du spectacle est rude très rude, pour ce duo le contrat
initial avait été reconduit.

Ca veut tout dire !

29

A mon regret et, malgré mes recherches, je n’ai pas retrouvé ce couple de chanteurs

Voyage au Mexique octobre 1997 (9)


drapeau-Mexique-etoileb-001
(manqué quelques articles?)

Fatigué du périple nous nous sommes réveillés assez tard et ne prenons la route que vers 10H30 pour Cancun qui est aussi à voir puisque nous n’en sommes pas si loin.

Sur quelques heures c’est amplement suffisant a mon avis..

Le trajet dur environ 1 heure, (on n’est pas pressé). Dès l’arrivée nous partons flâner un peu dans le *village*, qui n’as pas grand-chose d’un village car en réalité il y a 2 Cancun, le
centre-ville, situé sur la côte avec peu d’hôtels et pas de plage
et Isla Cancùn, sur la prequ’île, qui est en fait une zone hotellière bordée de plages. Nous nous contentons de faire le tour du centre ville. 

Nous trouvons ensuite un petit bistrot, sympa ma foi, ou nous nous sustentons déambulons dans une galerie marchande (histoire de profiter de la clim) nous y trouvons des perroquets53 qui eux me trouvent a leur goût et54

n’arrête pas de me picorer (mes grimaces le prouve) et enfin nous allons découvrir le célèbre Hard Rock Café
1158192706.jpg
, qui d’ailleurs et plutôt vide en pleine après midi.

51

Nous ne connaitrons donc, pas son ambiance musicale survoltée, ni ne croiserons de personne célèbres (mais eux si puisque nous sommes là). Y laisserons-nous sur le mur, comme les vedettes
que nous sommes, nos traces ?

52

Le cadre et joli mais j’y achète un porte-clefs souvenir histoire de et, me demande finalement, si tout cela, vaut le détour ?


cancun_downtown.jpg

On aura au moins vu Cancun qui avec le recul me semble bien similaire à Varadero (Cuba) que j’ai évité comme la peste !

Comment est né et qu’offre Cancun (si vous décidez d’y aller)

Histoire
A l’origine, Cancùn était un territoire maya (le nom en maya signifie récipient à l’extrémité de l’arc en ciel). Avant 1970, ce n’était qu’une île sablonneuse avec à peine 100
habitants mayas vivant de pêche et de récolte de chile. Puis le gouvernement décida d’en faire une station touristique internationale. Depuis, la population se compte en centaines de milliers et
plus de 200 000 visiteurs (surtout non mexicains) s’y rendent chaque année, profitant des belles plages et du climat idéal. La ville est autant peuplés de mexicains que d’américains et le dollar
domine sur le peso mexicain.

 

Attractions touristiques
Outre les hôtels, la station balnéaire de Cancùn possède un palais des congrès avec un auditorium accueillant de nombreux spectacles, un musée archéologique et un autre musée exposant des objets
trouvés au cours de recherches.

  • Côté plages, il y en a de nombreuses. Les hôtels ne disposent pas de plages privées, laissant l’accès à tous sur n’importe quelle
    plage.

    – Playa Linda, Playa Langosta et Playa Tortugas, au nord de l’île, offrent leur baignade dans la Bahia Mujeres.
    – Playa Chac-Mool, Playa Marlìn et playa Ballenas offrent de grosses vagues et de magnifiques panoramas, côté océan.
    – La Laguna Nichupté est idéale
    pour les sports aquatiques, entre l’île de Cancùn et la côte. 

 

  • Côté sites mayas, on en trouve entre Punta Cancùn et Punta Nizuc: Pinturas, San Miguel, Yamilum, Pok-ta-poc, El Conchero. ces sites
    sont de petites tailles, mais on y trouve des fondations de pyramides supportant des temples. On a également découvert plus de 50 tombes dans cette région.
     

Source : http://www.mexique-fr.com/cancun.php

Quelques hôtel sur Isla Cancùn

cancun_hotels_250x251.jpgIci L’océan club

Ici le Royal In
1635542_70_b.jpg


grandoasis_front.jpg
et le Grand Oasis Cancun

Trouvez sur le net votre Hôtel a Cancun?

http://www.cancunhotel2000.com/cancun_hotels_index.html

Ou ailleurs au Mexique.

On continue le voyage?

P.S. Certaine images proviennent du net (enlevés sur demande MP, merci)

 

Voyage au Mexique octobre 1997 (8)


drapeau-Mexique-etoileb-001

Tient une soirée à l’hôtel, ni une ni deux pour une fois on va quand même y assister, après cette journée détente et bronzage

6

C’est un groupe de la région de Tabasco qui s’y produit.

Soirée avec repas, nous délaissons nos petits bistrots du village sans regrets car ça va être magnifique.

Les costumes des femmes sont splendides et la prestation de qualité.

Ce ne sont, bien sûr pas ces groupes que nous avons vu mais, juste pour vous donnez un aperçu

De plus j’y découvre des instruments de musique très typique (fait par  les musiciens eux-mêmes, comme je le découvre après le spectacle) ce qui me rappelle
que mon frère (encore en vie à l’époque) m’a demandé de lui en ramener si j’en trouvais plutôt que, n’importe quelle babiole !

 

Après ce beau spectacle, de suite je demande à parler a un des musiciens danseur (d’accord j’avoue, pas n’importe lequel mais, je vous rappelle que je suis en
célibataire) et donc……

38

J’ai fait des FOLIES…………….

Je rejoins ce jeune vers le bar, on se salue on discute je pose des questions tant bien que mal, j’obtiens des réponses…que je ne comprends pas toutes…..on se
regarde…………ce jauge…..on rediscute et de fil en aiguille on conclut.

Se sera lui est pas un autres !

Le prix est élevé mais…………….C’est les vacances je suis détendue, j’en ai envie…. Je retourne vers Yves (resté à table pendant cette discussion) et l’informe que je
monte dans la chambre……….Ha, je vois, (surtout votre tête) !


Tambour-.jpg

Oui je l’ai achetez 100US, (j’ai quand même réussi à baisser le prix) car j’avais vu dans une boutique un autre instrument marimba-africain.gifque je voulais aussi…..(pour
l’histoire cet instrument et un Marimba qui n’est pas forcément d’Afrique uniquement comme le monte ce site http://marimba.fr/histoire-marimba) Je
lui en ai d’ailleurs aussi ramener un tout petit…)

Je me suis fait avoir ? Oui, probablement mais Frérot l’vallait bien…………………

Mais,…. vous aviez pensé quoi au juste ???

J’aurais du ?.(oui oui OUIIIII)

Vous croyez ?

P.S. Cette soirée c’est passée après notre excursions que vous découvrirez au prochain épisode…Si vous suivez toujours!

Voyage au Mexique octobre 1997 (7)


drapeau-Mexique-etoileb-001

Vous n’étiez pas au courant? ICI

Avant de vous emmener à Cancun pour comme les vedettes y laisser notre
trace
, une petite balade du Village de Playa del Carmen (Playacar) s’impose. 

5th-Avenue-Playa-del-Carmen-copie-1.jpg

canyuc012pladel003_inlinelarge.jpg

 

Voyez tout d’abord ce qu’en dit Wikipédia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Playa_del_Carmen.

1158726057.jpg

Ce que MOI j’en dis c’est, qu’en 1997, c’était un village tout en longeurs avec ces bâtisses typiques pas trop hautes.

Il faisait très bon s’y promener même la nuit.

 

 

Les boutiques restos et bars dégageaient une ambiance bien spécifique avec orchestres ambulants partout.

12

12 A

C’est à la base un village de pêcheurs paisible. Puis le tourisme est arrivé et ont commencés les constructions à
outrance.

Je suis bien persuadée que si j’y allais aujourd’hui, je ne reconnaitrais plus ni la plage
plage-playa-dela-carmen-.jpg
, ni le village, comme
j’ai pu le constater sur Google Earth et sur certaine vidéos…

Boutiques ultras modernes trop de grand d’hôtel direct sur la plage, bref on dirait bien que le charme et perdus !

 

Malgré ça nous nous avons passé des moments formidable a déambuler à n’importe quelle heure dans ce village.

Nous y avons bu le fameux café Maya11 (dont je n’arrive plus à trouver ni recettes ni explications).

j’ai pris une sacrée *torchée* a gouter d’abord la Serveza Corona Corona_Mexican_beer_origin_16_90.jpgavec le bout de citron vert dessus puis la tequila dans les règles de l’art ans un bar-disco ver la plage ouvert à tous vent et diffusant du Bob Marley à crever les tympans!

14

Ce que je me suis amusée !!! Mais, car il y en a toujours un…Mama….haie haie…. Ma tête le lendemain……

D’ailleurs j’ai tellement mal (même en souvenirs) que je vous raconterais la soirée Mexicaine de l’hôtel au prochain
épisode.

Et croyez moi j’ai fait des FOLIES….